Consultation gratuite: 05-24- 43-31-42

La greffe de cheveux au Maroc


Les balbutiements

Jusqu’en 2004, la greffe de cheveux au Maroc est très
confidentielle ! Seuls quelques chirurgiens se risquent
parfois à la réaliser en proposant des séances au
maximum,de 200 à 400 greffons (appelés également
micro greffes), avec l’assistance d’une seule technicienne.
Evidemment les résultats sont peu significatifs et donc
décevants.

La formation des spécialistes marocains

Il faut savoir que, pour protéger les médecins et les
chirurgiens du Maroc, l’Ordre des Médecins refuse
presque toujours aux médecins français de
s’installer au Maroc.
En 2004, le spécialiste Gil Mennetrey tombe amoureux
du Maroc et décide d’ouvrir un centre d’expertise
capillaire à Marrakech et de venir travailler 15
jours par mois dans la ville rouge. Ce spécialiste français
de réputation internationale a été le Président du 4ème congrès mondial des recherches contre la calvitie qui s’était déroulé au Caroussel du Louvres à Paris le 20 Mars 2011. Il a ouvert avec succès plusieurs cliniques de greffes de cheveux à Paris, Barcelone et à l’île Maurice (Océan indien), la 1ère clinique au monde à pratiquer le tourisme médical pour la greffe de cheveux. Il est aussi le concepteur de plusieurs anti-chutes connus pour leur efficacité et distribués en pharmacie en France, et dans de nombreux pays dont le Maroc. Gil Mennetrey a sélectionné 7 chirurgiens marocains parmi les plus réputés du royaume et il les a accueillis en France et en Espagne, pour les former aux dernières techniques de microtransplantation folliculaire. Puis une dizaine d’infirmières et d’assistantes médicales de haut niveau ont été recrutées, et formées par ses propres assistantes des cliniques de Paris et Barcelone. Après deux ans de formation assidue, la qualité des greffes réalisées au Maroc est désormais égale à celle des meilleures cliniques européennes.

Aujourd’hui

L’équipe d’assistantes médicales basée à Marrakech
est composée de 8 techniciennes équipées chacune
d’un microscope binoculaire stéréoscopique. Elles
se déplacent régulièrement à Casablanca et à Rabat
pour assister les chirurgiens marocains qualifiés lors
de méga séances qui vont jusqu'à 6500 cheveux
environ réalisées en 4 ou 5 heures seulement.
Au cours de ces 3 dernières années, des centaines
de patients venus d’Europe et même du monde entier
ont choisit le Maroc pour leur greffe capillaire. Les
marocains représentent 60% des patients et de plus
en plus d’Algériens, de Libyens, de Tunisiens et d’arabes
des Emirats choisissent aussi le Maroc pour retrouver leurs cheveux perdus.
Les femmes quant à elles, représentent près de 30% des patients greffés au Maroc. Evidemment les tarifs pratiqués au Maroc, 30 à 40% moins chers qu’en Europe, pour le même nombre de cheveux implantés, expliquent aussi le choix du Maroc pour la greffe des cheveux.